Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD)

 

 

Allocution du 5e dimanche de Carême

 

Cette journée d'aujourd'hui est particulière. Particulière parce que nous sommes le 5e et dernier dimanche de carême. Le carême touche presque à sa fin. C'est vrai. Mais il y a quelque chose qui ne s'arrêtera pas de sitôt. Quelque chose qui nous suit encore aujourd'hui, pour chacune et chacun d'entre nous. Ce quelque chose c'est l'esprit du carême. L'esprit du carême et la conversion qu'il nous apporte.

 

Nous avons besoin de nous réserver des moments de calme et de méditation pour nous retrouver, avec les autres mais aussi avec nous-mêmes. Nous devons aussi réfléchir à ce que notre Seigneur nous a indiqué, afin d'améliorer notre foi chrétienne, et de parfaire notre façon de penser, de discerner et d'agir ici-bas. Cette conversion n'est pas un simple petit changement. Elle est une véritable dynamique, un mouvement, quelque chose qui nous invite à marcher au plus près de notre Seigneur. C'est finalement comme cela que nous continuerons d'avancer dans notre relation personnelle avec Jésus-Christ. Avancer dans l'esprit du carême sur ce chemin qu'il nous indique ; ce chemin fait d'humilité et de partage, de douceur et d'amour.

 Nous vous invitons à soutenir notre action lors de la collecte à la sortie de la messe.

 L'équipe du CCFD de Villiers-sur-Marne tenait enfin à vous remercier, vous tous qui êtes présents dans cette église, pour l'intérêt que vous avez porté à nos interventions au cours des dernières messes.

 

 

Allocution du 4eme dimanche de Carême

 

« Création et humanité au cœur du dessein de Dieu » : voici le thème de ce 4ème dimanche de Carême que le CCFD vous propose.

Dans son projet de Création, Dieu nous a offert cette Nature si belle, si riche, si magnifique. Il nous aussi permis – nous, hommes et femmes – de naître, habiter et vivre tous ensemble en harmonie sur cette Terre. Mais ces cadeaux offerts par notre Père sont fragiles, il nous faut en prendre soin. L'environnement est aujourd'hui particulièrement dégradé par nos activités. Dans nos relations avec les autres, l'humanité est également en péril. Des dissensions apparaissent bien souvent entre individus, ou pire encore, entre générations. Ces fractures ne sont pas le fruit de la Création divine, mais celui de notre égoïsme et notre méchanceté ici-bas.

Alors, c'est bel et bien la protection de l'environnement qu'il faut remettre sur pied dans nos faits et gestes quotidiens, mais aussi et surtout celle de l'humanité. L'humanité doit être au cœur de nos relations avec les autres, avec nos prochains. Voici donc 2 pistes d'actions :

    Nous pouvons d'abord donner de notre temps à une personne dans le besoin, âgée, hospitalisée, ou isolée...

    Réfléchissons aussi à ce que veut dire être chrétien, méditons sur l'amour de Jésus pour nous aujourd'hui, et participons à la journée du Pardon du samedi 21 mars.

Finalement, la Création de notre Père se résume en deux mots : il nous a offert la Vie et l'amour. Le monde ici-bas se porterait beaucoup mieux si nous préservions cette Nature et cette humanité.

A la sortie de la messe, vous seront offertes – en plus des cartes de la semaine – des enveloppes du CCFD pour les dons. Nous les recueillerons dimanche prochain.

L'équipe locale du CCFD vous remercie.

Allocution du 3eme dimanche de Carême


L'équipe locale du CCFD-Terre solidaire (Comité catholique contre la faim et pour le développement) vous propose pour ce 3ème dimanche de Carême de poursuivre lecheminement spirituel au sujet de la relation entre l'écologie et notre foi chrétienne. Le thème de cette semaine est le suivant : « Invités à remettre les choses à leur juste place ».
Le carême, temps de jeûne, de prière et de partage nous incite à renouveler notre réflexion sur les enjeux écologiques de notre Terre. Et de nombreuses questions se posent. Comment mettre un terme aux excès, aux gaspillages, à la destruction de nos ressources naturelles, à la fois pour protéger notre maison commune mais aussi, ceux qui l'habitent avec nous et ceux qui l'habiteront après nous ? Comment faire pour que la logique du marché commercial et financier ne prédomine pas sur la logique de l'humanité ? Comment éviter ou limiter dans ce monde interconnecté l'aggravation des inégalités de richesses et de conditions de vie entre les différentes populations ?
Quelques propositions concrètes d'actions pour cette troisième semaine peuvent nous apporter quelques pistes de réponses :


– Nous pouvons par exemple quand nous ferons nos courses acheter quelques produits du commerce équitable


– Rappelons-nous aussi pour les jeunes et les moins jeunes, que nous ne devons pas gaspiller la nourriture, cette nourriture qui nous est offerte par notre Seigneur


– Et enfin, souvenons-nous, comme il nous a été dit il y a quelques instants, de
l'importance de la prière et de sa force ; aussi bien pour nous, mais aussi pour nos
frères et sœurs vivant sur d'autres continents, ces chrétiens qui comme nous
partagent ce carême à travers le monde.


Alors, la meilleure réponse serait la suivante : concilier nos agissements quotidiens avec notre foi chrétienne. C'est pour cela que notre Seigneur nous invite en ce temps de carême à chasser le superflu et à revenir à l'essentiel. Il ne s'agit pas de vivre à la bougie avec un rationnement alimentaire comme en temps de guerre, mais de faire attention à notre comportement, nos achats, nos dépenses, afin que notre façon de vivre soit en harmonie avec notre foi chrétienne.
Petit ou grand, il s'agit d'être sage dans nos choix de vie. En un mot, être responsable.


L'équipe locale du CCFD vous remercie.

 


 

Allocution du 2eme dimanche de Carême

 

 

 

En ce 2ème dimanche de Carême, l'équipe locale du CCFD-Terre solidaire (Comité catholique contre la faim et pour le développement) vous propose le thème suivant : « Être à l'écoute de ce monde dont nous devons prendre soin ».

 

Il est question ici d'une action assez simple, qui semble banale, mais qui est toutefois importante voire même essentielle : le fait d'écouter. Dans un monde en mouvement, sans cesse bouleversé par la vitesse, les bruits, les événements, prenons le temps de l'écoute. Le Seigneur nous invite à prendre un peu de recul par rapport aux affaires de ce monde. Il nous invite à nous réserver des moments de calme, de méditation.

 

Méditer sur quoi ? D'abord, à propos de nous-mêmes, de nos pensées, de nos paroles, de nos actes. Méditer également à propos de notre relation avec nos proches, nos collègues, nos voisins... Méditer aussi à propos de notre existence humaine sur cette Terre. Cette Terre qu'il nous a réservée et offerte.

 

Pour cette deuxième semaine, nous pouvons vous formuler quelques propositions concrètes d'action :

 

Il est possible par exemple d'inviter une personne seule à sa table pour manger et discuter

 

Nous pouvons aussi au milieu de l'agitation d'une journée prendre une pause afin de prier pour nos frères et sœurs.

 

Enfin, apprenons face à cette Nature à nous émerveiller et à en prendre soin.

 

Il s'agit donc de comprendre notre monde à travers cette écoute, pour agir ensuite de manière responsable et surtout humaine.

 

Plus que jamais, le Seigneur nous invite en ce temps de Carême à faire évoluer nos mentalités pour adopter de nouvelles consciences, et emprunter ce chemin qu'il nous indique ; ce chemin fait d'humilité, d'écoute et de partage.

 

L'équipe locale du CCFD vous remercie.


 Allocution du 1er dimanche de Carême

 

 

Je souhaite comme l'an passé, durant ces quelques instants que vous m'accordez, vous parler de l'équipe locale du CCFD-Terre solidaire (Comité catholique contre la faim et pour le développement).

 

 C'est autour de la grande tenture exposée au fond de l'église que le CCFD vous propose de vivre cette période du Carême à travers les notions de foi et d'écologie.

 

Le thème de ce premier dimanche est intitulé : « Nos déserts, un espace à redécouvrir ». Un titre assez original, mais qui mérite plus d'attention. On peut d'abord parler de ces déserts, grands espaces naturels et arides qui s'étendent à perte de vue... Où des associations comme celle pour la sauvegarde de l'oasis de Chenini en Tunisie par exemple, s'efforce de bâtir des projets de conservation de la biodiversité avec les agriculteurs de l'oasis – principale source d'eau pour la région.

 

 Mais le thème de ce dimanche est en réalité beaucoup plus large : car en redécouvrant la nature, c'est nous-mêmes que nous redécouvrons. Autrement dit, le Carême, temps de prière, de partage et de conversion, nous invite à nous interroger sur nous-mêmes, sur notre relation avec autrui, avec le monde, avec la Nature.

 

 Nous pouvons ici vous formuler quelques propositions concrètes d'action pour cette semaine :

 

- il est possible par exemple de démarrer le carême sans viande ni poisson afin d'expérimenter le jeune et d'être plus à l'écoute de la Création

 

- ou alors, on peut choisir un repas de la semaine que l'on prendra en famille ou avec ses proches, en commençant par une prière pour vivre le carême.

 

- ou enfin, pourquoi ne pas se priver de certaines habitudes superflues, comme par exemple, fumer moins de cigarettes par jour, consommer moins d'alcool, ou pour nos plus jeunes, diminuer le temps passé devant les écrans de télévision.

 

 - C'est aussi à cela que sert le Carême : revenir à l'essentiel dans la joie et non la contrainte / nous offrir ces moments de réflexion sur ce que chacun fait, sur ce que chacun a l'habitude de faire, mieux, sur ce que chacun devrait faire pour lui-même, pour les autres et pour l'environnement. Bref, en un mot. Face à sa Création, Notre Seigneur nous propose de naître à nouveau.

 

 Des petites cartes vous seront distribuées à la sortie de la messe afin de vous expliquer cette première étape du carême.

 

 

L'équipe locale du CCFD vous remercie.


La première ONG française de développement

Constitué en association selon la loi de 1901, reconnu d'utilité publique en 1984, le CCFD-Terre Solidaire a reçu en 1993 le label Grande Cause Nationale. Il a le statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations unies et est, aujourd'hui, la première Ong française de développement. Il est composé de 29 mouvements et services d'Église (MSE).

 

http://ccfd-terresolidaire.org/